Que faire au mois de Juin !

Le blog icko : Que se passe-il dans la ruche en Juillet ! gerbeaud.com : Juillet au rucher

ETE

JUIN : C’est l’époque de la  » grande miellée « .
171-7109_img6x4

La ruche fait preuve d’une intense activité. Des milliers de butineuses visitent une multitude de fleurs, de même espèce à chaque sortie, pour emplir leur jabot de nectar (environ 75 mg) qu’elles rapporteront à la ruche et que les abeilles d’intérieur transformeront en miel.
Après la première récolte en juin (miel de plaine) l’apiculteur pourra transhumer ses ruches sur les miellées de montagne : fleurs et miellat (miellat de sapin par exemple).

    • Enlèvement des cadres des hausses au rucher et transport à la miellerie.
    • Désoperculation.
    • Extraction par centrifugation. (Extracteur manuel ou à moteur).
    • Conditionnement.

137-3726_img6x4
Après filtrage suivi d’une maturation d’environ deux semaines le miel peut être mis en pot. Il peut aussi être conditionné « en rayon » dans ses alvéoles.

JUILLET et AOUT

Avec la fin de la miellée, l’activité de la ruche décroît. La reine réduit sa ponte. Les mâles sont progressivement expulsés de la ruche.
L’apiculteur contrôle la miellée de montagne, transhume sur la bruyère, qui sera la dernière miellée, après avoir procédé à la récolte.